Ho’oponopono

Je trouve cette méthode proprement extraordinaire. Elle est la seule à ma connaissance à pouvoir nous guérir durablement. Que nos blessures soient d’ordre émotionnel (par exemple un deuil, une séparation, un conflit avec un proche) ou qu’elles soient d’ordre physique.

C’est tout simple à faire. La seule condition préalable est d’être, ou de devenir, pleinement conscients que NOUS SEULS sommes 100% responsables de TOUT ce qui arrive dans notre vie. Généralement, quand nous acceptons de prendre nos responsabilités à 100%, nous entendons la responsabilité de nos paroles et de nos actes. Ici, il nous est demandé de prendre également la responsabilité de ce que les autres nous font !
Car si nous n’avions rien à résoudre qui soit en relation avec par exemple une maltraitance qu’on nous inflige, si nous n’avions rien à en apprendre, eh bien cela ne se manifesterait pas dans notre vie. Car nous sommes les créateurs de notre vie, et donc de toutes nos expériences.

Cette conception peut choquer, au premier contact. Pourtant elle guérit déjà de moitié nos problèmes. Cela vaut la peine de se laisser…apprivoiser.

Je suis désolé, pardonne-moi,

je reconnais et j’assume la responsabilité de ce qui arrive. J’accepte de le regarder. Nous ne pouvons pas soigner ce que nous refusons de voir et que nous gardons enfoui en nous. Car tout ce qu’on regarde, EST. Et tout ce qui est peut être transformé, si nous nous considérons comme les seuls créateurs de nos expériences.

Je t’aime, merci,

ces mots, comme les précédents, s’adressent au Divin, à la force créatrice. Ils sont d’une incroyable force de guérison. Ils expriment notre consentement et notre confiance au fait que chaque situation, même pénible, est là pour nous faire grandir. Ils expriment notre gratitude envers la Bienveillance de l’Univers : tout est cadeau. En chaque malheur se cache une occasion de grandir, une promesse de bonheur.

Je vous laisse également aller voir sur d’autres sites si vous souhaitez plus d’information sur cette pratique merveilleuse. Vous pouvez également voir les vidéos correspondant sous la rubrique « blog » que j’ai regroupées spécialement pour vous.